A20 »-191014CharVoileLeff175

Dès lors que l’on choisit la performance, la conduite du char n’est pas toujours un long fleuve tranquille. On va très vite. Un terrain trop mou ou marqué par la présence de bâches d’eau peut rendre le pilotage un tant soit peu plus périlleux. Il faut rester très concentré sur les trajectoires, la présence d’autres chars (des règles de distance, de dépassement, de croisement ont été édictées en ce sens).
Certaines manoeuvres peuvent gêner la visibilité. La présence de piétons doit alors être anticipée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s