IMG_6637

Autre instrument de torture : le dégorgeoir. Parfois nécessaire quand le poisson a accroché l’hameçon ailleurs que sur la lèvre, son emploi signifie bien souvent pour le poisson que l’avenir se présente mal pour lui, même s’il est trop petit, même si le pêcheur est un « no kill ». On passera les détails. Cette pêche a certes un aspect discutable : tuer un poisson qui ne devait pas être pêché. Mais la situation, quand elle se présente, n’est en rien comparable aux poissons rejetés en mer par la pêche professionnelle. Seule la pêche au harpon permet une sélectivité optimale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s