A21′-19101414DKGoele094

Les voiles pouvaient être jadis tannées avec de la terre de Sienne ou tout autre mélange disponible ayant pour vertu principale de protéger les voiles de l’humidité et des UV. La couleur pouvait donc varier selon ces produits. C’était alors un signe de reconnaissance pour les armateurs quand leurs bateaux étaient à l’approche. Les haut des mâts pouvaient également servir à cela. Cette grand-voile aurique est désormais en polyester mais a été teintée couleur « cachou » (marron-rouge). Le mot « tanner » évoque l’utilisation de poudres riches en tannin pour conserver les voiles

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s